Sur la substance

 

Monet - La pie
La Pie, Monet

 

 

Une mauvaise habitude de philosophe consiste à tenir comme choses vraies les concepts manipulés. Aussi, certains courent-ils après l’idée de Bien sans jamais la trouver. Quand l’on croit la saisir, l’idée nous échappe. C’est que l’idée n’est pas dans la chose et qu’une chose n’est pas son nom. C’est pourquoi le travail du philosophe est un travail de définition. Définir pour préciser, préciser pour ordonner, et voila que la réalité s’envole encore. 

Afin d’y voir plus clair l’esprit ordonne le monde autant que possible. Un esprit scientifique s’attarde à établir un classement selon des critères rigoureux, dans un tableau avec un titre, des sous titres, et des titres de sous titre. Les moins ordonnés pourront toujours élaborer un classement qui leur est propre; et les âmes poétiques verront l’ordre là où d’autres ne voient que le désordre. Pour se repérer dans le ciel, personne n’est pas obligé de suivre les constellations que la tradition a établie. Je peux choisir de dessiner un ciel étoilé à mon image. L’important étant de s’y retrouver.

La grande question de l’Être est peut être une question de rien. L’Être est l’idée qui désigne le support et l’ensemble de tous les étants, c’est à dire tout ce qui est. Mais où est donc concrètement cet Être, comme quelque chose de réel, palpable, observable? Être n’est pas une chose mais une action, l’action d’exister, et quiconque recherche la vérité de « l’Être » ne me fera pas croire qu’il n’a pas l’idée de Dieu en finalité. Mais l’apparence n’est elle pas aussi réelle que le réel? 

Locke relève l’obscurité des idées « claires et distinctes ». Prenons l’exemple du concept de substance. Substance pensante, substance étendue, mais qu’est-ce donc que cette chose là? Est-elle une, sont-elles plusieurs, comment la définir et où peut-on la voir? Dans un premier temps Locke définit la substance comme étant le support des accidents, c’est à dire ce qui reste quand on a tout enlevé. Mais que reste-t-il quand on a tout enlevé? Rien de parfaitement clair, et je ne vois toujours pas la substance. Peut-on retirer l’idée de substance de l’idée de monde sans que le monde ne s’écroule?

Une tradition de pensée définit la substance comme étant une et immuable. Mais si cette substance était une réalité, comme « support de la matière », il ne pourrait pas y avoir d’accident, c’est à dire de loi de transformation. Le bois ainsi brulé ne pourrait pas devenir cendre. A quel instant la cendre est-elle devenue cendre ? Aussi étrange que cela puisse paraître, la cendre n’est pas potentiellement du bois. On ne pourra pas recréer du bois à partir de la seul cendre, car elle n’est que le résidu de l’important volume de gaz qui constituait le bois et qui s’est envolé dans ce que l’on appelle le feu.

D’autres distinguent différentes substances, comme la substance pensante et la substance étendue, chères à Descartes. Aussi brillantes que sont les erreurs de Descartes, ce dernier n’explique pas comment la substance pensante peut agir sur la substance étendue, et inversement, comment la matière peut agir sur l’esprit. Ses esprits animaux ne résolvent rien. C’est que le lien de causalité est inexistant, et la cohérence reviendrait alors à Leibniz avec son parallélisme d’un monde millimétré comme une horloge. Dieu a réglé l’univers de telle sorte qu’a chaque acte de la substance pensante correspond un acte équivalent dans la substance étendue.

Pourtant je me suis attaché à cette idée que, sans superstition aucune, la nature est organisée le plus simplement du monde, et que la pensée complexe de Leibniz ne renvoie à rien qui ne soit réel. Supprimons la substance, simplifions les problèmes, car le monde tourne avec ou sans elle. 

07/06/2018 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s